Le jardinage au travail apaise les tensions

jardiner-travail

L’idée peut paraître saugrenue, mais il y a de réels bénéfices à jardiner sur son lieu de travail. Certaines entreprises ont permis à leurs employés d’avoir un potager et il semble que semer, bêcher et récolter entre collègues ait favorisé les échanges et même résolu des conflits.

Les pionniers du potager d’entreprise

Une filiale d’Engie, Storengy, spécialisée dans le stockage souterrain de gaz naturel s’est lancée dans cette aventure, et Tommy Fourmeaux, technicien de maintenance, se réjouit de l’initiative prise sur le site de Gournay-sur-Aronde dans l’Oise, où il travaille : “Un soir, des amis m’ont raconté leur projet de créer un potager sur leur lieu de travail. C’était exactement ce qu’on cherchait à faire dans le cadre de notre démarche de responsabilité sociale en entreprise. J’en ai parlé à ma direction et nous nous sommes lancés.”

Sa direction a fait appel au “Potager de Coralie”, la société de Coralie Beuvart, 35 ans, qui a présenté le projet aux 50 salariés du site, très enthousiastes. “Le potager est un outil pédagogique pour redécouvrir la nature, les saisons, le cycle naturel des plantes et pour créer des liens. On est dans le “faire ensemble” “ explique-t-elle.

Ateliers jardinage et culture d’entreprise

L’atelier potager a démarré fin juin 2018. Les salariés ont aménagé le site et préparé les bacs avec l’aide du personnel d’entretien des espaces verts, et le “Potager de Coralie” a apporté les plants. La saison de jardinage a débuté avec un atelier tous les 15 jours pendant l’heure du déjeuner, avec une dizaine de salariés par atelier. En fonction des besoins, Coralie intervient seule, avec un jardinier en insertion ou encore avec un spécialiste du recyclage de déchets et du compost.

Les salariés ont ainsi semé du persil, de la sauge, du céleri branche, des betteraves, de la roquette, des carottes, des tomates et de la verveine. Tommy Fourmeaux en témoigne avec fierté : “Nous avons même fabriqué notre propre tisane verveine citron à l’effigie de l’entreprise”. Il précise : “Cette activité de jardinage est très transversale. Elle crée des liens, permet de mieux se connaître entre collègues de différents services. Ça facilite les échanges et résout même des problèmes. C’est bien plus qu’un simple potager !”. A la suite des ateliers, certains employés ont pris goût au jardinage puisqu’ils ont démarré un potager chez eux.

Un marché qui pousse

Chez Storengy, les ateliers jardinage se poursuivront l’année prochaine puisque l’entreprise a commandé une seconde saison, qui impliquera l’extension du potager existant et la création d’une salle de réunion extérieure. Ainsi, les employés pourront profiter des beaux jours à l’extérieur, être moins enfermés et absorber plus de vitamine D, ce qui est excellent pour le moral et la santé des troupes.

Le bien-être au travail est justement un élément crucial dans le monde professionnel à l’heure actuelle, et comme l’ont compris certaines entreprises, plusieurs solutions peuvent être mises en place facilement, à travers des activités de groupe, pour renforcer la cohésion et la motivation des employés.

Ce type d’activité tend à se démocratiser en France, et à l’instar du “Potager de Coralie”, beaucoup d’entreprises se lancent sur ce nouveau marché balbutiant, comme “On va semer” en Normandie ou encore “Cultures d’entreprise” à Nantes.

Publié le